Mon premier travail, j’avais 20 ans, j’ai répondu à une annonce pour m’occuper d’une personne handicapée. Comme Omar Sy dans Intouchables ! La personne m’a fait confiance ; j’ai beaucoup appris. Ca a duré 7 ans. Mon dernier boulot c’était agent d’accueil. Et puis un jour j’ai eu des problèmes de santé : arrêt maladie, les galères qui commencent… et je me suis retrouvé à la rue… Depuis quelques temps je dors dans un grand parking, Porte de Saint-Cloud, c’est vraiment une aubaine.

J’ai connu l’Accueil Périchaux par le bouche à oreille. Je viens tous les jours, depuis un an environ. Me laver, le matin, c’est primordial. J’ai besoin de me sentir propre : la douche d’abord, le petit-déjeuner après. Alors je viens en avance. On est plusieurs, dès 7h30, on fume des cigarettes, on discute. C’est vraiment plaisant. On se connaît tous.
 
L’équipe est tellement à l’écoute ! C’est vraiment important parce que, eh bien, ce n’est pas évident comme situation. Mais vraiment les bénévoles travaillent avec leur cœur. Heureusement qu’ils sont là ! Pour les vêtements c’est aussi une grande chance. Pour moi qui chausse du 48, c’est vraiment compliqué !